Grand opening, up to 15% off all items. Only 3 days left
{$article->category->title}}

Les caisses de retraite mobilisées vers le "Bien Vieillir"

Les caisses de retraite mobilisées vers le "Bien Vieillir"

Qu'est-ce que le « Bien Vieillir » ?

Cette expression recouvre différents déterminants de la perte d'autonomie : l'adoption de comportements favorables à la santé (alimentation, activité physique), la sécurisation de la vie à son domicile (adaptation du logement), la préservation des capacités cognitives (simulation de la mémoire, nouveaux apprentissages comme le numérique) ou encore le maintien du lien social.

Le développement des compétences psycho-sociales

Depuis quelques temps, les actions de prévention sont de plus en plus axées sur la capacité des retraités à mobiliser un ensemble de ressources (savoirs, savoir-faire, savoir-être, gestion du stress) face aux moments de rupture liés à l'avancée en âge : le passage à la retraite, le deuil, le veuvage ou encore un déménagement dû au logement devenu inadapté. Les animateurs des ASEPT transmettent un contenu théorique aux retraités pour mieux les outiller à l'approche de ces phases complexes.

Carte d'identité du Programme Bien-Vieillir

Chiffres clés en 2019*

*année 2020 non représentative en raison du contexte sanitaire

LES ACTEURS DU PROGRAMME

QUI EST À L'INITIATIVE DU PROGRAMME ?

Essentiellement identifiées comme celles qui calculent, liquident et paient les pensions de retraite, les caisses de retraite disposent d'une compétence peu connue du grand public : celle de « mettre en œuvre les programmes d'action sanitaire et sociale définis par les caisses nationales » (article L. 215-1 du code de la sécurité sociale).

Convaincues par la pertinence d'une approche préventive pour favoriser le « bien-vieillir », les caisses de retraite de l'ancienne région Aquitaine (Régime Général avec la CARSAT et Régime Agricole avec les MSA) développent, structurent et coordonnent, depuis plus de dix ans, leurs actions de prévention primaire en faveur des retraités. Cette mise en commun des savoir-faire et des moyens de chacun permet aux institutions de rendre leurs actions de prévention :

QUI LE PILOTE AU NIVEAU RÉGIONAL ?

Concrétisant cette coopération entre les caisses de retraites, l'association CAP Seniors Aquitaine a pour objet, via la mise en œuvre de ces actions, la promotion du bien-vieillir et la diffusion d'une culture de la prévention en Aquitaine

CAP Seniors Aquitaine se positionne en assistance à la maîtrise d'ouvrage : l'association déploie le Programme Bien-Vieillir pour le compte des caisses de retraites sur le territoire, en déléguant la maîtrise d'œuvre aux ASEPT.

« Faire progresser l'espérance de vie en bonne santé est un défi majeur pour les acteurs de la protection sociale »

Gilles RIAUD, Directeur de CAP Seniors Aquitaine

QUI OPÈRE AU NIVEAU LOCAL ?

Associations à but non lucratif, les ASEPT (Associations Santé, Éducation et Prévention sur les Territoires) assurent le fonctionnement et toute la logistique du Programme Bien-Vieillir, développent des partenariats locaux pour la mise en place d'actions, recherchent et encadrent un réseau de professionnels pour l'animation des ateliers.

En Aquitaine, trois ASEPT se partagent le territoire :

Les ASEPT informent, sensibilisent et aident les seniors à adopter des comportements sains au quotidien en faveur d'un vieillissement actif et réussi. Des conférences et des ateliers, adaptés à toute personne de plus de 55 ans, sont animés sur l'ensemble des cinq départements d'Aquitaine. Ces activités sont proposées gratuitement dans un esprit d'échanges et une ambiance conviviale.

QUI ANIME LES ATELIERS SUR LES TERRITOIRES ?

Pour développer les actions de prévention santé sur leur territoire, les ASEPT travaillent main dans la main avec des structures locales dites « opératrices », parmi lesquelles : les CLIC (centres locaux d'information et de coordination), les CCAS (centre communal d'action sociale), les CIAS, les associations d'aide à domicile, les associations sportives...

Concrètement :

QUI SOUTIENT LE PROGRAMME ?

De nombreux partenaires institutionnels soucieux de développer des initiatives pour améliorer la santé des seniors soutiennent le programme imaginé et financé par la CARSAT et les MSA parmi lesquels :

Le Programme Bien Vieillir est également soutenu par l'Agence Régionale de Santé (ARS), les Conférences des Financeurs de Gironde, des Landes, des Pyrénées-Atlantiques, de la Dordogne et du Lot-et-Garonne.


LES ACTIONS DE PREVENTION DISPENSEES SUR LES TERRITOIRES

Les caisses de retraite mobilisées vers le

LES ATELIERS

Conçus de manière pédagogique et destinés à des petits groupes d’environ 12 personnes, les ateliers sont animés par des professionnels diplômés (activité physique, santé de seniors, etc.) et formés par les ASEPT. Pour chacun de ces ateliers, la méthode interactive proposée par les ASEPT conjugue contenu scientifique, conseils pratiques et convivialité.

Les ateliers se déroulent toujours dans des structures de proximité, afin de lutter contre l’isolement et réduire les temps de déplacement des seniors. Grâce à ces rencontres, les seniors peuvent tisser des liens et développer de nouvelles relations sociales.

Ces ateliers ont vocation à améliorer le confort physique et la respiration, à apprendre à mieux gérer son stress et à bouger avec aisance. Les participants redécouvrent le plaisir de sentir leur corps, génèrent un mieux-être et deviennent acteurs de leur bien-être physique et psychologique.

Cycle de 7 ateliers, 1h30 par semaine.

Adapter son alimentation à son âge, apprendre à concilier alimentation équilibrée et coût modéré, préserver le plaisir de cuisiner et de bien manger, accorder besoins alimentaires et activité physique… sont quelques-uns des objectifs des ateliers « Nutrition Santé ».

Un cycle de 10 ateliers, 2h par semaine.

« Form’équilibre », c’est une série d’ateliers avec conseils et techniques pour garder son équilibre en toutes circonstances ! Les participants apprennent les postures clés, afin d’améliorer leur condition physique et renforcer leurs muscles. Ils retrouvent le plaisir de marcher, gagnent en confiance et bénéficient de conseils adaptés pour se relever en cas de chute.

Un cycle de 12 ateliers, 1h30 par semaine.

Tout au long de cette série d’ateliers, conseils et techniques sont dispensés pour préserver les capacités cérébrales et faire face aux petits trous de mémoire de la vie quotidienne. Les participants travaillent leur mémoire grâce à un entraînement régulier : des exercices ludiques et conviviaux qui stimulent leur concentration.

Un cycle de 10 ateliers, 2h par semaine.

Ludiques et interactifs, les ateliers « Vitalité » s’appuient sur le partage d’expériences, les mises en situation et la recherche de solutions simples et concrètes. A chaque séance, sa thématique - alimentation, sommeil, bien-être, etc. - pour entretenir son capital santé et maintenir sa qualité de vie en autonomie.

Cycle de 6 à 7 ateliers, 2h30 par semaine.

Deux ateliers complémentaires sont proposés aux participants :

- Les séances « Mémo Forme » qui permettent de comprendre comment fonctionne la mémoire à l’aide d’exercices d’activité physique adaptée pour solliciter son cerveau. Les participants développent des stratégies de mémorisation, musclent leur mémoire auditive et optimisent leur capacité de concentration

- Les séances « Équilibre & vous » qui visent à ce que chacun devienne acteur de son bien-être : en préservant ses 5 sens, en prévenant les accidents domestiques, en gérant son sommeil, en assurant le bon usage des médicaments… En résumé : en gagnant en confiance !

Des cycles de 20 séances, 1h30 par semaine, par petits groupes de 5 à 8 personnes maximum.

Les ateliers « Bien chez soi » permettent de mieux aménager son habitat et d’acquérir des bonnes pratiques pour y vivre le plus confortablement possible. Pièce par pièce, des conseils sont dispensés pour prévenir les risques liés à l’agencement domestique. Objectif : faire de son domicile un logement pratique, confortable, sain et durable – en se faisant accompagner par les bons interlocuteurs, en mobilisant les financements existants.

Un cycle de 4 ateliers, 2h30 par semaine.

Les ateliers « Bienvenue à la retraite » accompagnent les nouveaux retraités (de 6 mois à 2 ans) dans leur transition de l’activité professionnelle vers une retraite active et épanouie en s’appuyant sur différentes thématiques : projets de vie, lien social, prévention santé…

Appréhender positivement cette nouvelle étape, transformer ses projets en réalité, bien vivre sa retraite et préserver son capital santé sont les 3 piliers de cette série d’ateliers.

Un cycle de 3 ateliers de 3h.

L’objectif des ateliers numériques est de permettre aux participants d’appréhender les bases de l’outil numérique, pour dépasser les risques d’Internet et pour rester connecté avec leurs proches. Tout au long de ces ateliers, les participants se familiarisent avec les nouvelles technologies : la tablette et la navigation pour rester informé.

Un cycle de 6 ateliers de 2h par semaine par petits groupes de 8 personnes maximum.

Mis en place en 2019, les ateliers « Yoga du Rire » visent à développer une attitude positive et à libérer les tensions. Le rire est un outil moteur aux nombreux bienfaits pour l’amélioration de la santé : il est à la fois un antidouleur, un moyen de déstresser et de réduire la tension artérielle, il renforce le système immunitaire, augmente la confiance en soi, donne de l’énergie… et rend heureux !

Un cycle de 8 ateliers, 1h15 par semaine.

LES RÉUNIONS DE SENSIBILISATION ET CONFÉRENCES-DEBATS

Animées respectivement par des professionnels de la prévention en gérontologie et des professionnels de santé, les réunions de sensibilisation et les conférences-débats abordent différents thèmes de prévention (alimentation, activité physique, lien social, accidents domestiques, santé et conduite, etc.) et poursuivent le même objectif : répondre aux préoccupations des seniors en allant à l’encontre des idées reçues.

« Quels sont les gestes à adopter pour vivre longtemps en bonne santé ? Par où et à quel âge commencer ? » sont quelques-unes des questions débattues. Les animateurs apportent des conseils simples et ouvrent les échanges sur différents sujets : l’audition, la vision, l’activité physique, les médicaments ou encore le sommeil.

LES SPECTACLES INTERACTIFS

Le programme Bien-Vieillir comporte un volet artistique très important, noué en partenariat avec la compagnie de théâtre d’improvisation Enunseulmot.

La troupe a créé le spectacle interactif « Si on se disait tout ? » dans le cadre du Programme Bien-Vieillir. Avec humour et sensibilité, il s’appuie sur les témoignages des spectateurs, met en lumière l’universalité des anecdotes et histoires transposées sur scène : le public devient alors le point de départ des histoires auxquelles il assiste.

« Si on se disait tout ? » interroge la façon dont le singulier résonne avec l’universel, pour montrer comment chaque situation spécifique comporte une part d’humanité partagée.

Après le vif succès rencontré de 2019, quinze dates sont programmées sur l’année 2021-2022 sur l’ensemble du territoire aquitain !


Nouveautés 2021-2022

CAP Seniors Aquitaine ne cesse de faire évoluer le Programme Bien-Vieillir et d’enrichir son offre. Objectif : rester toujours au plus près des attentes des seniors. C’est pourquoi de nombreuses innovations sont à l’œuvre cette année en Aquitaine !

Des ateliers expérimentés ailleurs en France et déployés en Aquitaine cette année

Les ateliers Bien-Être s’adressent aux personnes désireuses d’apprendre à mieux gérer leurs émotions. Au fil de cette session, les participants bénéficient de conseils pour identifier les causes et mécanismes du stress, développer leurs ressources personnelles pour créer un environnement social qui favorise le développement de compétences psycho-sociales.

Cycle de 4 ateliers collectifs de 2h45 par semaine et d’une séance individuelle par téléphone

Les ateliers Nutri Activ’ permettent de mieux comprendre l’intérêt d’associer de bonnes habitudes alimentaires à une activité physique régulière. Les participants deviennent, au fil de ce stage, des consommateurs avertis, capables d’identifier les repères nutritionnels, de décrypter les étiquettes, de rester à l’écoute de son corps et de ses papilles, et d’utiliser les nouvelles technologies au service de leur santé.

Cycle de 6 ateliers de 2h par semaine

Deux expérimentations menées cette année en Aquitaine

Les ASEPT constatent au quotidien une « fracture numérique » basée sur l’âge. Les personnes de plus de 60 ans sont les plus touchées par les inégalités d’accès aux nouvelles technologies, que ce soit en termes d’accès aux équipements ou de maîtrise des outils. Cette « e-exclusion », est d’autant plus préoccupante qu’on observe un développement des services en ligne et une raréfaction du service « au guichet », en milieu rural comme en milieu urbain. C’est précisément ce constat qui a motivé la création des ateliers d’accompagnement numériques individuels à domicile. Les ASEPT ont imaginé une formation sur-mesure afin que les animateurs puissent proposer un coaching personnalisé au domicile des seniors.

Ce cycle d’ateliers a été mis en place à la demande des participants des @teliers numériques qui souhaitaient approfondir leurs connaissances web. Rester connectésavec ses proches, gérer ses droits en ligne (assurance maladie, assurance retraite, documents administratifs…), consulter un professionnel de santé à distance, etc. : des conseils pratiques sont dispensés tout au long des séances pour naviguer en toute sécurité, de ses propres ailes !

Cycle de 6 séances de 2h par semaine par petits groupes de 8 personnes

L’organisation d’ateliers en distanciel, en complément des ateliers en présentiel

L’année 2020 a représenté un tournant pour les ASEPT qui ont proposé, pour la première fois, la tenue d’ateliers en format distanciel, en raison du contexte sanitaire. Une bonne partie de la programmation a basculé en ligne : ateliers mémoire, ateliers nutrition, ateliers form’équilibre, conférences-débat santé (« Être grand-parent aujourd’hui », « Et si on se vaccinait ? », « Mystères et secrets du sommeil » …).

Bien entendu, les ateliers en présentiel ont repris dès qu’il a été possible de se réunir à nouveau, grâce à la mise en place d’un protocole sanitaire des plus stricts (matériel de désinfection, espaces aménagés, nombre de participants réduits, etc.). Cependant, cette expérimentation des ateliers en ligne a également permis à de nombreux seniors de participer à des ateliers auxquels ils ne se seraient pas forcément rendus. C’est pourquoi CAP Seniors Aquitaine et les trois ASEPT ont décidé de poursuivre ces ateliers à distance, en complément des ateliers présentiels.

Cap Senior Aquitaine

Articles Liés

10 façons de rester en sécurité lorsque vous vivez seul

10 façons de rester en sécurité lorsque vous vivez seul

Comment bien dessiner une rose : nos méthodes

Comment bien dessiner une rose : nos méthodes

Comment plier et ranger une couette pour gagner de la place ?

Comment plier et ranger une couette pour gagner de la place ?

Concombre-cornichon : quelles différences ?

Concombre-cornichon : quelles différences ?