Grand opening, up to 15% off all items. Only 3 days left
{$article->category->title}}

Service « Un appel, un rendez-vous » Une nouvelle ressource pour les parents dont l'enfant est malade

Service « Un appel, un rendez-vous » Une nouvelle ressource pour les parents dont l'enfant est malade

(Montréal) Les parents montréalais qui souhaitent consulter rapidement un médecin pour leur enfant malade ont dorénavant accès à une nouvelle ressource dont l’objectif est notamment de désengorger les urgences des deux grands hôpitaux pédiatriques de la métropole.

Publié le 28 sept. 2021Jean-Benoit Legault La Presse Canadienne

Le service « Un appel, un rendez-vous » s’adresse aux enfants de 0 à 16 ans.

« L’enfant va avoir accès à un médecin, un pédiatre ou un médecin de famille, qui pourra l’évaluer dans un court laps de temps à travers une communication simple », a résumé le directeur des services professionnels du CHU Sainte-Justine, le docteur Marc Girard.

On évalue à six cents le nombre de plages horaires qui seront disponibles. On prévoit donc que le parent dont l’enfant présente un problème de santé qui ne nécessite pas une consultation immédiate pourra obtenir un rendez-vous dans les 24 à 48 heures.

Le rendez-vous offert le sera idéalement à proximité de la résidence de l’enfant, sinon un peu plus loin.

Service « Un appel, un rendez-vous » Une nouvelle ressource pour les parents dont l'enfant est malade

Cela aura également comme effet de familiariser les utilisateurs avec les 80 Groupes de médecine familiale et les 350 cliniques médicales de l’île de Montréal qui devraient constituer la porte d’entrée du réseau, afin que les urgences de Sainte-Justine et de l’Hôpital de Montréal pour enfants soient réservées aux cas les plus graves.

« Depuis environ trois semaines, on accueille tous les jours 600 enfants dans nos salles d’urgence, 300 chaque côté [à Sainte-Justine et à l’Hôpital de Montréal pour enfants], donc il y a 600 parents qui, chaque jour, décident de venir dans nos salles d’urgence pour voir un médecin », a souligné le docteur Girard.

Le nouveau service ne viendra pas supplanter le 811, mais plutôt le compléter. Les infirmières qui répondent aux appels logés au 811 auront accès aux plages horaires d’« Un appel, un rendez-vous » et pourront donc offrir aux parents de voir un médecin si elles le jugent pertinent.

« Un appel, un rendez-vous » est un centre de rendez-vous, a dit le docteur Girard. Les employés qui répondront aux appels n’auront pas la compétence de juger s’il est approprié de consulter un médecin, une décision qui sera laissée à la seule discrétion des parents.

Les parents d’un enfant malade sont souvent très inquiets, souligne le docteur Girard. De plus, l’évaluation téléphonique du petit patient est souvent plus complexe que celle d’un adulte qui est en mesure de décrire ses symptômes ou de répondre aux questions, ce qui explique pourquoi les parents affluent vers les salles d’urgence.

« Le constat est que le besoin actuel de la population est d’avoir accès à un médecin, a-t-il dit. Quand ils ont la possibilité d’avoir accès à leur médecin de famille, c’est le monde idéal et c’est ce qu’on souhaite. Mais l’accès au médecin de famille n’est pas toujours simple et souvent il y a un délai. Ils ont un rendez-vous, mais il est planifié dans [quelques jours], alors que là, on va offrir une porte d’entrée équivalente à une salle d’urgence, mais à proximité du domicile. »

Le service « Un appel, un rendez-vous » peut être rejoint au (514) 890-6111. Il sera offert du lundi au vendredi de 8 h à 20 h et le samedi, dimanche et les jours fériés de 8 h 30 à 16 h 30.

Articles Liés

10 façons de rester en sécurité lorsque vous vivez seul

10 façons de rester en sécurité lorsque vous vivez seul

Comment bien dessiner une rose : nos méthodes

Comment bien dessiner une rose : nos méthodes

Comment plier et ranger une couette pour gagner de la place ?

Comment plier et ranger une couette pour gagner de la place ?

Concombre-cornichon : quelles différences ?

Concombre-cornichon : quelles différences ?