Grand opening, up to 15% off all items. Only 3 days left
{$article->category->title}}

Prix de l'immobilier en hausse, nouvelles conditions de crédit,... Combien faut-il gagner pour devenir propriétaire ?

Prix de l'immobilier en hausse, nouvelles conditions de crédit,... Combien faut-il gagner pour devenir propriétaire ?

Immobilier,Occitanie,Banque-FinancesPublié le, mis à jour

l'essentiel Avec des taux de crédit immobilier aussi bas, les candidats à la propriété n'ont jamais été aussi nombreux. Pour espérer emprunter et caresser le rêve de devenir propriétaire, combien faut-il gagner ?

Avec des taux de crédit immobilier aussi bas, les candidats à la propriété n'ont jamais été aussi nombreux. En effet, avec près de 1,2 million de transactions réalisées cette année, 2021 a atteint un nouveau sommet historique. Quel est donc le profil de ces acheteurs ? Combien faut-il gagner pour devenir propriétaire ? La Dépêche Immo vous livre quelques éléments de réponse.

L'apport personnel : une condition indispensable

Sans surprise, le salaire fera partie des critères déterminants dans la réussite du projet immobilier. Selon Maël Bernier, directrice de la communication et porte-parole de Meilleurtaux, en moyenne les futurs acquéreurs doivent gagner trois fois plus que chaque mensualité de remboursement à honorer. En fonction de la ville, cette somme peut varier. "En Occitanie, le montant moyen de prêt est de 173 728 euros, avec un apport de 24 732 euros. Soit un montant de transaction total d'environ 199 000 euros", chiffre Maël Bernier. Avec un taux moyen de 1,05% et une assurance à 0,34%, la mensualité avoisinera les 850 euros sur vingt ans.

Le salaire net mensuel minimum pour acheter doit donc être situé autour de 2 550 euros par foyer. "Au final, un couple en CDI où les deux membres gagnent chacun près de 1 250 euros peut prétendre à la propriété", rassure la spécialiste du crédit. En revanche, la difficulté réside dans le fait de trouver de l'apport, condition sine qua non pour débloquer le fameux sésame. "Aujourd'hui, il est presque impossible d'emprunter sans apport. Il faut compter au minimum 10% du prix du bien, précise Maël Bernier. En France, l'apport moyen est de 28 753 euros".

Une situation stable

Autre élément pris en compte par les organismes financiers, la stabilité de la situation financière. "La grande majorité des emprunteurs sont en CDI ou des indépendants avec un minimum de trois ans d'exercices. Malheureusement, sans promesse d'embauche, il faut considérer que le CDD ne peut pas emprunter", analyse Maël Bernier. En revanche, un CDD "confortable" (rémunéré 3000 € par mois), adossé à un CDI, pourra faire pencher la balance si le foyer dépasse légèrement le taux d'endettement de 35%. "Il ne faut pas oublier que les banques peuvent encore déroger de 20 % aux règles du Haut Conseil de stabilité financière (HCSF), principalement pour les primo-accédants. Derrière les chiffres, il y a quand même des êtres humains. Les banquiers vont évidemment traiter les dossiers au cas par cas en fonction de la situation de chacun", rassure l'experte.

Faouzi AsmounVoir les commentaires Envie de donner votre avis ?

J'ai déjà un compte

Je me connecte

Je n'ai pas de compte

Je m'inscris gratuitement RéagirLire la charte de modération

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Oui, je veux suivre les réponsesNon, ça ne m'intéresse pas

Articles Liés

Sous quelles conditions peut-on disposer un jacuzzi gonflable sur sa terrasse ou son balcon ?

Sous quelles conditions peut-on disposer un jacuzzi gonflable sur sa terrasse ou son balcon ?

Découvrez comment enlever le tartre sur les dents de votre chien

Découvrez comment enlever le tartre sur les dents de votre chien

Tondeuse à gazonUne pelouse parfaite !

Tondeuse à gazonUne pelouse parfaite !

quelles sont les mesures du jeu de fléchettes

quelles sont les mesures du jeu de fléchettes