Grand opening, up to 15% off all items. Only 3 days left
{$article->category->title}}

Bien planifier et gérer sa dette | LesAffaires.com

Bien planifier et gérer sa dette | LesAffaires.com

Une dette peut constituer un levier de croissance privilégié pour votre entreprise. Afin d’en tirer tous les avantages, il faut toutefois bien la planifier et la gérer. Des experts de PME MTL, le réseau de soutien aux entreprises de la Ville de Montréal, expliquent comment s’y prendre.

Même si la pandémie a forcé de nombreux entrepreneurs à emprunter en urgence, en temps normal, une dette se planifie sur une longue période, rappelle Nicolas Roy, directeur général, PME MTL Centre-Ville. « Mais il n’est jamais trop tard pour faire un plan, et ce, même si vous avez déjà une dette ! Cette planification permettra de favoriser les entrées d’argent, de limiter les dépenses et de mieux gérer la dette actuelle, mais aussi future. »

1.Bien se préparer

Contracter une dette ne s’improvise pas. Avant d’aller rencontrer des prêteurs potentiels, on doit se préparer adéquatement, notamment en se posant quelques questions essentielles. On commence par effectuer une analyse précise des besoins et établir les prévisions financières. Pour cela, on demande des soumissions auprès des fournisseurs pour les achats ou investissements auxquels on destine l’emprunt. « Il faut éviter de s’endetter plus que nécessaire et de se retrouver avec une charge d’intérêts supplémentaires. Si cela se produisait, il est néanmoins possible de mettre sur pied une stratégie de placement de l’emprunt excédentaire », précise Nicolas Roy.

On doit en outre s’assurer que l’on aura les liquidités pour rembourser le prêt. « Au moment de la planification initiale, il faut garder en tête que si l’on contracte, à titre d’exemple, un prêt de 50 000 $ sur cinq ans, cela représente des versements mensuels d’environ 1 000 $, incluant le capital et les intérêts », indique-t-il. On devra donc à ce stade se demander si l’investissement sera en mesure de générer ces montants.

2. Bâtir un plan solide

Bien planifier et gérer sa dette | LesAffaires.com

Montrez-vous prévoyant avant de contracter une dette : élaborez un plan trimestriel comprenant des prévisions de revenus ainsi que les actions concrètes à poser selon différents scénarios possibles (optimiste, réaliste et pessimiste). « Pour parer à toute éventualité, établissez également une procédure en cas d’événements imprévisibles comme une crise sanitaire, un employé malade ou la perte d’un client majeur. Prévoyez aussi un fonds d’urgence pour couvrir quelques mois d’activité », recommande Nicolas Roy.

Attention, car les entreprises ont eu accès facilement à du crédit pour pallier les difficultés causées par la COVID-19. Plusieurs ont notamment eu recours au Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC), au Fonds d’aide et de relance régionale (FARR) ou au programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME). « C’est pourquoi les bailleurs de fonds, avant d’accorder un prêt supplémentaire pour un nouveau projet, voudront voir de quelle manière la dette contractée pendant la pandémie a été gérée dans le contexte de la continuité des activités de l’entreprise. D’où l’importance d’avoir un plan afin d’inspirer confiance », prévient l’expert.

3.Magasiner son prêt

On le sait, les conditions actuelles pour les emprunts sont tout bonnement exceptionnelles : faibles taux d’intérêt, moratoires de paiement prolongés, etc. Malgré ces modalités alléchantes, on doit prendre le temps de magasiner. « Les taux d’intérêt ne devraient pas être le seul facteur à considérer. Il y a d’autres coûts à évaluer, comme les frais d’ouverture de dossier, les frais d’administration, les conditions de financement exigées, tel le cautionnement personnel, d’entreprise, le fait d’avoir souscrit une assurance-vie, etc. », énumère Annie Perreault, directrice services-conseils et financement, PME MTL Centre-Ouest.

Autre élément à prendre en compte : certains prêteurs sont spécialisés dans des secteurs d’activité spécifiques, comme les TI, les sciences de la vie, le manufacturier, etc. Enfin, il est important de chercher à établir une relation à long terme avec son prêteur. Il deviendra avec le temps un allié de l’entreprise, dans les bonnes périodes comme dans les plus difficiles.

4.Avoir une saine gestion de l’endettement

Une fois que vous aurez contracté votre prêt, celui-ci viendra peut-être s’ajouter à d’autres dettes de l’entreprise. Comment faire une saine gestion de l’endettement ? Il faut procéder par ordre de priorité et rembourser celles dont le taux d’intérêt est le plus élevé en premier. « On doit également considérer les exigences particulières. Par exemple, si un prêt est assorti d’une subvention, le prêteur pourrait réclamer que celui-ci soit remboursé en premier », remarque Annie Perreault. En ce sens, une vision globale de la situation permettra de prendre des décisions plus avisées.

« Il est de même capital d’avoir un budget de caisse à jour qui fournira une présentation claire de la position financière réelle de l’entreprise. C’est de cette manière que l’on pourra respecter sa capacité de payer et réagir en cas de coup dur », renchérit Nicolas Roy.

Quel que soit votre projet, les experts de PME MTL sont là pour vous aider et vous fournir les conseils et ressources nécessaires afin de soutenir votre croissance. N’hésitez pas à les contacter !

À gauche: Nicolas Roy. À droite: Annie Perreault.

6 conseils pour optimiser la gestion des ressources en entreprise

1.Revoyez le coût de revient en y intégrant les nouvelles variables associées à la COVID-19 afin d’optimiser la rentabilité des activités;

2.Segmentez votre clientèle et identifiez les sources les plus lucratives. Remettez en question les contrats ou les comptes clients générant moins d’entrées de fonds, quitte à en refuser certains si nécessaire;

3.Déterminez les dépenses qui créent de la valeur et éliminez celles qui n’en produisent pas;

4.Faites des prévisions financières sur six ou douze mois pour mieux identifier les besoins réels de votre entreprise;

5.Développez des outils de gestion, comme un budget de caisse, et effectuez leur mise à jour fréquemment;

6.S’il vous faut malheureusement réduire la main-d’œuvre, assurez-vous de maintenir en place une équipe performante.

Articles Liés

Sous quelles conditions peut-on disposer un jacuzzi gonflable sur sa terrasse ou son balcon ?

Sous quelles conditions peut-on disposer un jacuzzi gonflable sur sa terrasse ou son balcon ?

Découvrez comment enlever le tartre sur les dents de votre chien

Découvrez comment enlever le tartre sur les dents de votre chien

Tondeuse à gazonUne pelouse parfaite !

Tondeuse à gazonUne pelouse parfaite !

quelles sont les mesures du jeu de fléchettes

quelles sont les mesures du jeu de fléchettes