Grand opening, up to 15% off all items. Only 3 days left
{$article->category->title}}

Flambée de l’essence. Comment est calculé le prix de vente du carburant ?

Flambée de l’essence. Comment est calculé le prix de vente du carburant ?

Les automobilistes veulent de la transparence à la pompe. Avec une augmentation de 2 centimes en une seule semaine, les prix affichés aux abords des stations-service n’ont jamais été aussi hauts, même avant les Gilets jaunes ils n’avaient pas atteint ce record (entre 1,55 € et 1,90 € le litre).

Si le gouvernement planche actuellement sur un chèque carburant, potentiellement distribué selon des conditions de revenus, certains industriels se sont également engagés à vendre leur carburant à prix coûtant, mais pour Michel-Édouard Leclerc par exemple, « il faut se mobiliser, État et entreprises privées pour ne pas altérer le pouvoir d’achat dans les mois qui viennent ». Selon lui, « c’est l’État qui avait un levier [pour baisser les prix] avec le poids des taxes ».

Lire aussiCe qui pourrait être annoncé face à la flambée des prix

Un litre de gasoil décortiqué

Dans un tweet, le distributeur U décortique le prix d’un litre de Gasoil affiché à 1,54 €. Dans le détail, 55,84 % du prix, soit 86 centimes correspond au montant des taxes. Ensuite 33,77 % du montant équivaut au prix du carburant, c’est-à-dire 52 centimes, à cela s’ajoute 9,09 % de coûts de distribution et de transports (14 centimes) et 1,30 % de marge brute, soit seulement deux centimes d’euros par litre vendu.

Flambée de l’essence. Comment est calculé le prix de vente du carburant ?

Lire aussiCarrefour propose une remise de 5 euros pour chaque plein d'essence

Ces chiffres coïncident avec les informations apportées par le géant Français Total Énergies. L’entreprise explique de quelles façons les prix des carburants sont influencés par le cours du pétrole brut et sa transformation. Ainsi, en plus de la matière première dont le prix varie sur les marchés internationaux régulièrement en fonction de l’offre et de la demande, « d’autres paramètres entrent également en jeu, comme la situation géopolitique, les événements climatiques, ou encore la crise sanitaire, entre autres, et sont susceptibles de faire grimper ou baisser les prix du pétrole ». À cela s’ajoute le coût d’exploitation et de développement pour les compagnies pétrolières, le coût de raffinage du pétrole (avant de devenir du carburant), le transport, le stockage, le fonctionnement des stations-service, ainsi que la conversion du prix du baril (dollar) en euros.

Lire aussiLe carburant vendu à prix coûtant chez Leclerc jusqu’à fin octobre

Les taxes représentent 60 % du prix

Comme l’affirment les industriels, les taxes représentent bien la partie la plus importante du prix des carburants. Elles sont très variables d’un pays à l’autre et sont responsables en grande partie des écarts de prix entre les pays. En France, la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) et la taxe sur la valeur ajoutée (TVA fixée à 20 %), composent près de 60 % du prix final à la pompe. Selon le site Connaissancedesenergies.org, en 2018, les taxes représentaient 61,4 % du montant d’un litre de sans-plomb 95 et 58,6 % d’un litre de gazole. Vous savez tout.

Une question sur ce qui fait l’actualité en Normandie ou ailleurs ? Posez-la sur PN & Vous, la rédaction vous répond.

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Pétrole et gaz naturel - Secteur primaire|Essence|France

Articles Liés

Sous quelles conditions peut-on disposer un jacuzzi gonflable sur sa terrasse ou son balcon ?

Sous quelles conditions peut-on disposer un jacuzzi gonflable sur sa terrasse ou son balcon ?

Découvrez comment enlever le tartre sur les dents de votre chien

Découvrez comment enlever le tartre sur les dents de votre chien

Tondeuse à gazonUne pelouse parfaite !

Tondeuse à gazonUne pelouse parfaite !

quelles sont les mesures du jeu de fléchettes

quelles sont les mesures du jeu de fléchettes