Grand opening, up to 15% off all items. Only 3 days left
{$article->category->title}}

Le purin d’ortie – les bienfaits et les dangers. Informez-vous !

Le purin d’ortie – les bienfaits et les dangers. Informez-vous !

On sait tous que l’ortie a plusieurs vertus médicinales et qu’elle a un effet bénéfique sur la santé humaine. Les spécialistes nous recommandent de la consommer souvent sous la forme de soupe ou de thé par exemple. Alors, pourquoi ne pas donner un peu de cet élixir miraculeux à nos plantes aussi ? Si vous aimez cette idée, lisez notre article pour trouver la recette facile et efficace du purin d’ortie que vos plantes vont adorer. On va également partager avec vous d’autres atouts secrets de ce produit naturel, ainsi que quelques risques à prévenir.

L’ortie : plein de bienfaits

Contenu de la page

  • 3 Le purin d’ortie interdit en France ?
  • 4 Les risques que le purin d’ortie cache
  • 5 Que faire en cas de piqûre d’ortie ?
  • Comment faire du purin d’ortie ?

    La recette du purin d’ortie possède plusieurs avantages. Elle très facile à préparer, elle ne contient que des ingrédients naturels et elle ne coûte pas cher.

    Il vous faut :

    Préparation :

    1. Mettre des vêtements convenables et des gants qui protègent contre les piqûres de l’ortie.
    2. Cueillir l’ortie.
    3. Mettre l’ortie dans un bac et mélanger avec l’eau.
    4. Ensuite, mettre le couvercle et laisser macérer pendant 10-15 jours. S’il fait froid, la fermentation prendra en peu plus de temps.
    5. Remuer le bac chaque jour.
    6. Ouvrir le bac et brasser le mélange avec un outil de bois. S’il y a de petites bulles qui apparaissent, c’est que la fermentation n’est pas achevée.
    7. Filtrer le mélange en supprimant tous les végétaux pour pouvoir le conserver plusieurs mois (6 au maximum). La conservation s’effectue dans un récipient opaque en verre ou en plastique, placé à l’ombre.
    8. Diluer le mélange fermenté. Pour faire un engrais naturel, respecter la proportion – 2 L de purin pour 10 L d’eau. Si vous voulez obtenir un insecticide, diluez 1 L de purin dans 10 L d’eau.

    Cueillir l’ortie à l’aide de gants



    Le purin d’ortie – les bienfaits et les dangers. Informez-vous !

    L’ortie est déjà cueillie !

    Le purin d’ortie est prêt à commencer la fermentation

    Quand et comment utiliser le purin d’ortie dans le jardin ?

    Le purin d’ortie comme un protecteur

    L’éliciteur est une substance qui est capable, en cas de danger, d’inciter une réaction défensive naturelle dans l’organisme. En tant qu’éliciteur, le purin d’ortie renforce les végétaux et les rend plus résistants aux maladies différentes. En plus, c’est un remède assez fort contre les attaques des insectes comme les pucerons et les acariens. Néanmoins, il y a certains insectes qui résistent au purin d’ortie. Ce sont les larves qui se trouvent à l’intérieur des plantes, les coléoptères et les carapaces. Pulvérisez le feuillage tous les 15 jours et n’oubliez pas l’envers des feuilles.

    Un engrais pour de meilleures tomates

    Le purin d’ortie a toutes les qualités d’être un engrais naturel très efficace. D’abord il est riche en azote qui stimule le développement de la partie aérienne et les racines des plantes. Ensuite, les éléments nutritionnels comme le fer, le magnésium, le potassium stimulent la croissance du végétal et contribuent à l’amélioration de son système chlorophyllien.

    Fertiliser les tomates

    Stimuler les petites plantes à pousser

    Comment l’utiliser ?

    On va prendre comme exemple les tomates. C’est bien de les arroser du purin d’ortie d’abord au moment de la plantation afin de les fertiliser. Puis, au cours de l’entretien des tomates, vous pouvez pulvériser les feuillages toutes les 3 semaines. Prenez en considération la météo – c’est inutile de pulvériser avant qu’il pleuve. Si la pluie vous surprend, pulvérisez à nouveau. Il est recommandé de faire une pause et de ne pas pulvériser les plantes pendant leur floraison. Par contre, il y a des plantes comme les pois, les fèves et les haricots sur lesquelles le purin d’ortie n’a aucun impact.

    Une bonne récolte grâce au purin d’ortie !

    Quelle taille !

    Vous devez savoir que les bienfaits du purin d’ortie ne sont pas réservés uniquement aux plantes. En effet, il enrichit aussi le sol, lui-même par les bactéries, les enzymes, les fermants et les éléments nutritionnels qu’il enferme.

    Un activateur de compost

    L’activateur de compost est une substance qui a pour but d’accélérer la transformation d’une matière organique en humus en contribuant à sa décomposition rapide. Dans ce cas, vous pouvez utiliser un purin d’ortie non filtré ou bien vous avez aussi l’option de mettre en usage le reste du purin après la filtration.

    Le compost pour le jardin

    Le purin d’ortie vient au secours

    Un désherbant naturel

    Vous voyez aussi la contradiction ? Comment une substance destinée à stimuler le développement des végétaux peut être utilisée en tant que désherbant ? La clé est dans les quantités. Puisque le purin d’ortie est un remède extrêmement fort, le surdosage peut provoquer un effet contraire. Pour vous débarrasser de la végétation inutile, vous devez donc utiliser le purin d’ortie pur, c’est-à-dire sans le diluer. Comme il est très riche en azote, il va brûler les mauvaises herbes et va être un désherbant naturel très efficace.

    Adieu, les mauvaises herbes !

    Le purin d’ortie interdit en France ?

    Oui, il faut prendre en compte que la diffusion de la recette du purin d’ortie ou son utilisation à des fins commerciaux ont été interdits en France en 2006. Il est rangé parmi les produits PNPP (Préparations Naturelles Peu Préoccupantes), car son usage incontrôlé peut nuire au sol et aux plantes. Pourtant, puisqu’il est impossible de négliger ses effets bénéfiques, la recette du purin peut être librement partagé dès l’année 2018. Vous êtes autorisés donc de le préparer et de l’utiliser chez vous, mais sans le vendre.

    Les risques que le purin d’ortie cache

    On a déjà dit que le purin d’ortie nous offre une grande variété de bienfaits dont on peut profiter très facilement. Pourtant, c’est très important de prendre en compte également les risques qu’il cache pour ne pas endommager notre jardin. Du coup, ne vous enthousiasmez pas trop – l’abus de cette substance riche en azote peut brûler vos végétaux. En outre, on vous conseille de ne pas traiter les légumiers avec le purin d’ortie, parce qu’ils captent assez d’azote de l’atmosphère. Les quantités excessives d’azote peuvent attirer les pucerons au lieu d’en sauver les plantes.

    Que faire en cas de piqûre d’ortie ?

    Au cours du cueillage d’ortie, il nous arrive souvent d’être piqués malgré les manches et les jambes longues. Même les gants ne nous protègent pas à 100%. Les poils fins d’ortie contenant une substance liquide, similaire au venin de certains insectes, sont les responsables pour ces piqûres. Heureusement, elles ne sont pas dangereuses, mais elles provoquent quand même une démangeaison désagréable. Vous pouvez rincer la zone atteinte. Puis, retirez les poils à l’aide d’une bande adhésive. Désinfectez par un antiseptique non alcoolisé et enfin, appliquez une crème apaisante sans parfum.

    Articles Liés

    10 façons de rester en sécurité lorsque vous vivez seul

    10 façons de rester en sécurité lorsque vous vivez seul

    Comment bien dessiner une rose : nos méthodes

    Comment bien dessiner une rose : nos méthodes

    Comment plier et ranger une couette pour gagner de la place ?

    Comment plier et ranger une couette pour gagner de la place ?

    Concombre-cornichon : quelles différences ?

    Concombre-cornichon : quelles différences ?