Grand opening, up to 15% off all items. Only 3 days left
{$article->category->title}}

« J’étais une pourriture le soir et un bon flic le matin » : rencontre avec « Haurus », le policier-voyou de la DGSI

« J’étais une pourriture le soir et un bon flic le matin » : rencontre avec « Haurus », le policier-voyou de la DGSI

EXCLUSIF. Pendant plusieurs années, Christophe B., brigadier à la prestigieuse DGSI, a vendu sous le pseudo « Haurus » des informations confidentielles sur le darknet. Alors que son procès s’ouvre, le policier raconte à « l’Obs » comment, débordé par son double, il a trompé ses collègues et brisé sa carrière.

Par Elsa Vigoureux et Lucas Burel
Temps de lecture 21 min

Il ne s’appelle pas du tout Cédric. Ça, c’est une couverture qu’il s’est créée à destination des médias, une fois démasqué, pour cacher une situation judiciaire difficile à assumer. Il ne se prénomme pas plus « Haurus ». Ça, c’est son avatar inspiré du dieu égyptien Horus, qui signifie « celui qui est au-dessus ». Avatar inventé pour quelques bouff

Abonnez-vous ! Soutenez le travail d'une rédaction engagée et rejoignez notre communauté de 200 000 abonnés.

Je teste sans engagement
ou Profitez de l'offre 1€ pour 3 mois avec Google
En choisissant ce parcours d’abonnement promotionnel, vous acceptez le dépôt d’un cookie d’analyse par Google.
Déjà abonné ? Connectez-vous
Elsa Vigoureux et Lucas Burel

« J’étais une pourriture le soir et un bon flic le matin » : rencontre avec « Haurus », le policier-voyou de la DGSI

Articles Liés

10 façons de rester en sécurité lorsque vous vivez seul

10 façons de rester en sécurité lorsque vous vivez seul

Comment bien dessiner une rose : nos méthodes

Comment bien dessiner une rose : nos méthodes

Comment plier et ranger une couette pour gagner de la place ?

Comment plier et ranger une couette pour gagner de la place ?

Concombre-cornichon : quelles différences ?

Concombre-cornichon : quelles différences ?