Grand opening, up to 15% off all items. Only 3 days left
{$article->category->title}}

David Vu, diplômé de l’EM Strasbourg et Account Executive chez YouTube

David Vu, diplômé de l’EM Strasbourg et Account Executive chez YouTube

Tout le monde connaît YouTube, mais connait-on vraiment cette société dont on utilise le produit pharepresque tous les jours ? David Vu, diplômé de l’EM Strasbourg en 2019 et Account Executive au sein de ce géant de la vidéo, nous dévoile les coulisses de YouTube et de Google.

Le parcours de David Vu

Peux-tu présenter ton parcours académique ?

Je suis originaire de Strasbourg et j’y ai fait toute ma scolarité. J’ai étudié au Lycée International des Pontonniers, en section européenne-anglais. Après mon bac S, je me suis orienté vers un DUT Tech de Co, car j’avais besoin d’expérimenter, d’être dans la pratique. J’ai ensuite intégré le PGE de l’EM Strasbourg. J’ai eu la chance de partir un an à l’Université d’Adélaïde en Australie, me permettant de solidifier mon niveau d’anglais. C’était vraiment un atout, car j’ai grandement gagné confiance en moi. En dernière année, j’ai décidé de réaliser un double-diplôme en marketing et gestion d’événement.

Quid de ton parcours pro ?

Ma première expérience pro s’est déroulée en DUT. J’ai exploré différents secteurs qui me plaisaient. J’ai par exemple été stagiaire en marketing dans une galerie d’art contemporain ou vendeur chez Décathlon. C’est là où j’ai découvert que j’adorais le contact avec les gens, le conseil aux clients…

En Australie, je me suis tourné vers les boîtes Tech et j’ai réussi à avoir un stage à temps partiel, en parallèle de mes cours, dans une startup australienne spécialisée dans la réalité augmentée. J’avais également un job à temps partiel dans une autre startup : HousingAnywhere, une sorte d’Airbnb de la sous-location.

En césure, mon rêve était d’intégrer une boîte Tech, mais je recevais beaucoup de refus. J’étais particulièrement intéressé par HP à l’époque et j’ai été accepté, mais j’ai préféré aller chez Air France qui me proposait un job dans le digital. J’étais en charge de la création de mini-sites et de l’organisation de jeux-concours pour la communauté Air France. C’était mon premier aperçu du monde du digital et j’ai beaucoup appris.

Le rêve Google

Comment es-tu arrivé jusqu’à Google ?

Pour mon deuxième stage de césure, j’ai décidé de me recentrer sur la Tech et j’ai postulé chez Microsoft, la boîte légendaire ! J’étais channel marketing manager assistant. J’assistais ma boss sur l’organisation événementielle B2B et la communication. Ça s’est très bien passé, au point qu’ils m’ont proposé de rester chez eux en alternance pour ma dernière année à l’EM Strasbourg. Ça collait parfaitement à ma formation en marketing et gestion d’événement. C’était une formidable expérience dans la Tech, mais j’avais vraiment l’impression de ne pas être au contact du produit.

J’ai parlé avec un ami qui a fait la transition de Microsoft à Google et j’ai donc réalisé les process pour devenir Account Strategist. Ce sont ceux qui gèrent les portefeuilles de clients du groupe. C’est une super expérience touche-à-tout, l’expérience rêvée !

Qu’est-ce qui t’a plu chez Google en particulier ?

David Vu, diplômé de l’EM Strasbourg et Account Executive chez YouTube

Google, c’était top of mind pour moi. Les campus immenses, le folklore… Ce sont autant d’éléments qui me donnaient envie d’appartenir à l’écosystème Google. J’étais sur le siège européen en Irlande, où on retrouve huit restaurants avec tout type de nourriture gratuite, des salles de sport, de jeu et des piscines ! J’ai pu en profiter quelques mois avant le confinement. Google nous a permis de rentrer dans le pays de notre choix, j’ai choisi la France pour télétravailler.

Lire aussi : Histoire, salaire, process de recrutement… Tout savoir sur Google !

Les process de recrutement chez Google décryptés

Comment se sont déroulés les process de recrutement ?

Je me suis inscrit au Google Ad Camp, un bootcamp réservé aux futurs diplômés d’écoles de commerce organisé dans plusieurs villes du monde. Avant l’Ad Camp, il faut postuler sur le site dédié. Si le CV est retenu, tu passes deux rounds d’entretien. Il s’agit de vrais entretiens donnés par d’autres Googlers. La particularité chez Google, c’est que tout le monde peut faire passer des entretiens après avoir suivi une formation poussée.

On m’a demandé si je souhaitais avoir un premier emploi ou un stage, puis on m’a rappelé après l’événement.

Au sein du groupe, il y a cinq rounds. J’en avais déjà réalisé deux, donc j’ai eu mes trois derniers entretiens avec des seniors de chez Google. Le premier est le RRK, Role-Related Knowledge, où on te pose des questions sur le poste et tes connaissances techniques. Le second est plus dédié à la culture d’entreprise, c’est un pilier central du recrutement chez Google. Il faut être très humble pour le réussir.

Enfin, il y a l’entretien signature de Google qui peut faire peur. Les recruteurs posent une question très large aux candidats. Par exemple : « Demain, tu lances ta propre entreprise, qu’est-ce que tu fais en premier ? » ou « Imagine que tu as un bus, combien de balle golf faudrait-il pour remplir ton bus ? » Ici, Google n’évalue pas la réponse, mais la réflexion. Il est important de réfléchir à haute voix et de montrer que tu es logique.

Les coulisses de Google

Quelles étaient les idées reçues que tu avais à propos de Google/YouTube avant de l’intégrer ?

On m’avait toujours dit qu’il y avait des gens brillants chez Google et j’étais très excité à l’idée de travailler avec eux. C’est très stimulant au quotidien. Bien sûr, on lisait beaucoup de choses dans la presse, donc je me posais des questions sur la culture d’entreprise et le management. Au contraire, le campus de Dublin est un immense hub très ouvert avec des individus issus de cultures différentes. Les managers sont très bienveillants, justement parce que les process de recrutement sont là pour assurer que les gens collent à la culture d’entreprise.

Cette diversité permet aussi de grandir et de devenir très empathique avec les autres. Cette expérience a vraiment m’a impacté positivement. On a également la chance d’avoir des communautés qui promeuvent des ethnies ou des groupes religieux par exemple. Je fais partie de l’association interne dédiée aux Googlers asiatiques.

Un secret que personne ne connaît sur YouTube ?

Beaucoup de gens ne le savent pas, mais YouTube est le deuxième moteur de recherche en France. Quand on pense aux moteurs de recherche, on pense surtout à Bing, par exemple. Mais YouTube est devant eux. La durée de visionnage chez les jeunes est également très élevée. Chez les 18-34 ans, c’est 92% de couverture et 50 minutes de visionnage par jour, ce qui nous place au-dessus de Netflix.

Le métier d’Account Executive

Tu es aujourd’hui Account Executive chez YouTube. En quoi consiste ce rôle ?

Il y a deux mois, j’ai eu l’opportunité de passer d’Account Strategist à Acount Executive et j’ai rejoint les équipes spécialisées dans la publicité sur YouTube. Ça me permet de rester au contact du produit. Aujourd’hui, je me suis spécialisé sur YouTube Ads et plus particulièrement YouTube for Action, un produit qui incite les utilisateurs à l’achat. Je travaille avec les Account Strategists dont les clients utilisent fortement YouTube. Je collabore avec eux pour leur proposer un plan d’accompagnement et accélérer leur présence sur ce site.

Comment se déroule une journée type chez YouTube ?

Il n’y a pas de journée vraiment type. L’avantage de ce type de job, dans une culture d’entreprise comme celle de Google, c’est que tu peux organiser ton temps de travail comme bon te semble. Personne ne te juge pas sur le présentéisme, mais sur les résultats finaux.

Je commence à 9h-9h30, je traite mes emails, puis je prends rendez-vous avec les Accounts Strategists qui ont des clients au fort potentiel sur YouTube. Lors de ces rendez-vous, je construis avec un accompagnement personnalisé avec eux pour leurs clients. Il y a des bonnes pratiques à respecter pour que les utilisateurs ne sautent pas tout de suite la publicité. Il y a toute une mécanique à suivre sur la partie créative, l’orchestration des campagnes, les formats utilisés, le public cible, la date de lancement de la campagne… C’est tout un travail !

Nous avons aussi la chance d’avoir des jobs annexes quand on est senior. On peut s’impliquer dans les projets et devenir POC, pour point of contact. Les POC se spécialisent sur un produit et deviennent la personne à qui s’adresser en cas de besoin. J’ai décidé de me spécialiser sur la partie measurement, tracking de la performance sur YouTube.

Les perspectives et tips de recrutement pour intégrer Google

Aujourd’hui, est-ce que Google recrute des stagiaires, alternants ou CDI ?

Google France propose des stages, notamment chez YouTube. Les alternances sont très rares sur Paris, mais c’est possible ! Les process de recrutement sont les mêmes, mais les annonces disparaissent rapidement parce que de nombreux candidats postulent à chacune d’entre elles. Mon conseil : checker le profil LinkedIn des recruteurs qui publient souvent des posts liés aux besoins de recrutement du groupe. N’hésitez pas à vous renseigner et à vous rendre aux différents événements organisés par Google.

Aujourd’hui, les postes en marketing sont plutôt basés à Paris, alors que les fonctions commerciales sont en Irlande. Il est très difficile d’entrer et de débuter sa carrière chez YouTube. Il faut généralement faire ses armes en tant qu’Account Strategist.

Un conseil pour ceux qui souhaiteraient rejoindre YouTube ou Google ?

Il y a souvent un complexe d’infériorité qui empêche les étudiants de postuler chez Google. L’idée reçue, c’est que, quand on postule, notre candidature sera directement rejetée. On pense que Google n’est pas accessible aux diplômés d’école de commerce. Pourtant, c’est possible ! Pour mettre toutes les chances de son côté, c’est mieux de connaître quelqu’un chez Google qui peut te référer. Cela permet généralement de passer la première étape des screenings et d’arriver directement aux entretiens RH.

Articles Liés

10 façons de rester en sécurité lorsque vous vivez seul

10 façons de rester en sécurité lorsque vous vivez seul

Comment bien dessiner une rose : nos méthodes

Comment bien dessiner une rose : nos méthodes

Comment plier et ranger une couette pour gagner de la place ?

Comment plier et ranger une couette pour gagner de la place ?

Concombre-cornichon : quelles différences ?

Concombre-cornichon : quelles différences ?