Grand opening, up to 15% off all items. Only 3 days left
{$article->category->title}}

Noël 2021 : les recommandations BD de France Culture

Noël 2021 : les recommandations BD de France Culture

Se lover au chaud dans son lit ou sur un canapé, bien calé avec une pile de BD à portée de main pour des heures de lectures, quel bonheur ! Oui mais... quelles BD ? Pour offrir, faire plaisir ou se faire plaisir, voici la sélection bande dessinée des productrices et producteurs de France Culture.

On pensait Goldorak et le prince d'Euphor partis rebâtir une civilisation sur leur planète natale. Mais au moment où les toutes dernières forces de Véga lancent une attaque avec le plus puissant de leur Golgoth sur Terre, posant un ultimatum pour qu'on leur cède le territoire du Japon… L'humanité semble condamnée à ployer, mais le robot géant n'était pas vraiment là où tout le monde le croyait…

Vous pensiez que le robot cornu star des enfants des années 80 était une vieillerie du passé ? Cet album fait brillamment la preuve du contraire. C'était un défi de taille de dépoussiérer l'univers gentiment manichéen du gentil robot contre les méchants extra-terrestres belliqueux. Les auteurs retournent complètement ce paradigme et font de cette nouvelle aventure de Goldorak un superbe conte pour adulte, où les méchants ne sont peut-être plus si méchants, et les gentils durablement traumatisés d'avoir rétabli la paix pendant tant d'années en massacrant des milliers de soldats. Un superbe hommage à la série et au manga original de Go Nagaï, qui a adoubé le projet.

Disponible aux éditions Kana. 24,90 euros

Le conseil d'Anaïs Kien, productrice de l'émission "Toute une vie" : Voyage en Egypte et en Nubie, de Giambattista Belzoni

Les tribulations de Giovanni Battista Belzoni, un des premiers égyptologues et un géant italien truculent aux prises avec son désir d’aventures, avec son ennemi juré le consul de France, Bernardino Drovetti mais aussi avec l’appât du gain.

Un récit drôle et enlevé, qui raconte la recherche avide d’un ailleurs introuvable et l’inconscience de ceux qui ont pillé l’Orient pour remplir les musées d’Occident au XIXe siècle.

Disponible aux édition FLBLB. 60 euros

Le conseil de Xavier Mauduit, producteur de l'émission "Le Cours de l’histoire" : Alice Guy, de Catel Muller et José-Louis Bocquet

En 1895, les frères Lumières présentent le cinématographe, avec les premières projections en public. Alice Guy est alors la secrétaire de Louis Gaumont, directeur du Comptoir général de photographie. Quand cet industriel décide de tenter l’aventure de l’image animée, Alice Guy lui propose ses services pour réaliser des petits films. Il accepte, si elle tourne hors de ses heures de travail. Commence alors la carrière, sinon le destin, d’une pionnière du cinéma devenue une grande réalisatrice, autrice de centaines de films, dont l’incroyable Fée aux choux.

Scénario impeccable, justesse du dessin, Alice Guy nous raconte les débuts du cinéma et le destin d’une femme remarquable. Par son choix de la fiction, par le recours à des acteurs professionnels, par l’attention portée au scénario, elle innove sans cesse, de la France où elle commence sa carrière jusqu’aux États-Unis. Ce sont des histoires qui se croisent, de la technique et du genre, des représentations aussi, autour d’une femme trop longtemps laissée hors-champs.

Disponible chez Casterman. 24,95 euros

Noël 2021 : les recommandations BD de France Culture

Les deux conseils de Louise Tourret, productrice de l'émission "Être et savoir" : Nowhere Girl de Magali Le Huche

Alors qu’elle se déscolarise, une adolescente développe une passion pour les Beatles qui va lui permettre de s’évader et, au fil des mois, de se reconnecter à la réalité et de revenir au collège. L’autrice nous ramène agréablement au début des années 90 et raconte quelque chose d'un peu mystérieux pour moi : ce que ça fait d’être une fan.

Magali Le Huche, qui a produit des albums géniaux pour les petits (lisez ses Non Non !), dessine très bien l’intensité des émotions de la personne de 12 ans qu’on a tous été en passant du noir et blanc à de chatoyants rose, rouge, jaune et violet (pour chaque Beatles). Les couleurs et les sons se répondent dans cette ode à la rêverie et à l’imagination qui offre de magnifiques planches, qu’on a envie de regarder longtemps et dont on se souvient.

Disponible aux éditions Dargaud. 13,99 euros

Un poney à Paris de Claire Braud : "Bourré d’humour, ce qui compte pour l’adulte qui va lire 179 fois l’histoire"

Arrivé en train, Richie prend le taxi, le bateau-mouche, un RER C bondé et le métro pour admirer la Tour Eiffel et visiter la capitale au gré de ses rencontres avec des Parisiens originaires des quatre coins du monde. Le livre se termine avec une chouette planche dessinée qui permet de situer les aventures du petit poney dans la ville.

La ville, représentée avec beaucoup de fantaisie, ressemble au Paris qu’on connaît, avec ses touristes, ses foules, ses manifs et ses artistes. Les images foisonnent de détails rigolos attrapés à hauteur de poney, c’est-à-dire d’enfant. J’adore les citations picturales dans les albums jeunesse et les pages où Richie regarde un tableau d’André Derain "qui lui fait monter les larmes aux yeux" me font aussi monter les larmes aux yeux. Le texte, plutôt concis, est bourré d’humour, ce qui compte pour l’adulte qui va lire 179 fois l’histoire. (Et puis, on a peu d’occasion de s’entrainer à prononcer Kirghizistan !)

Disponible aux éditions L’école des loisirs (à partir de 3 – 4 ans).

Le conseil d'Antoine Guillot, producteur de l'émission "Plan Large" : Maxiplotte, de Julie Doucet

En un seul volume de 400 pages, la quasi intégralité de Dirty Plotte (1990-1998), le comix légendaire de Julie Doucet, la réédition de Ciboire de Criss ! et de Monkey & The Living Dead et de nombreuses bandes dessinées inédites en plus !

En à peine 12 ans, de 1987 à 1999, la Québécoise a créé, avant d’arrêter définitivement la bande dessinée, une œuvre stupéfiante, dont se revendiquent encore aujourd’hui nombre d’autrices dans le monde entier. Précurseure de l’autobiographie trash et de la retranscription fiévreuse de rêves déments, fille naturelle de Robert Crumb pour l’underground sans filtre, et de Nicole Claveloux pour son féminisme décomplexée (voire la séquence hallucinante où l’autrice, en recherche panique d’un tampon hygiénique, dévaste telle Godzilla la ville de New York tout en inondant ses rues d’un déluge de sang menstruel !), son œuvre est enfin à nouveau disponible chez son éditeur historique, L’Association, qui renoue pour l’occasion avec Jean-Christophe Menu, maître d’œuvre avisé de ce stupéfiant objet graphique.

Le conseil de Perrine Kervran de l'émission "LSD, La série documentaire" : Coming in, d'Elodie Font et Carole Maurel

Tout le monde le sait sauf elle, Elo est lesbienne, pourtant elle rêve depuis petite d'un conte de fée hétéro qu'elle s'acharne à vivre jusqu'à la dépression. Cette BD raconte les années qu'il lui a fallu pour comprendre qui elle était et ce qu'elle voulait profondément.

Parce que c'est une histoire plus compliquée qu'elle en a l'air, plus sombre aussi, très honnête, très partageuse et hyper bien mise en images. Carole Maurel emmène la réflexion plus loin avec des vignettes inattendues ou des pleines pages qui s'échappent du récit pour prendre leur autonomie, comme un récit parallèle, une couche de sens en plus.

Disponible aux éditions Payot Graphic/Arte éditions. 19 euros

Le conseil de lecture de Tewfik Hakem, producteur des émissions "Affinités culturelles" et "Esprit des lieux" : Le Droit du sol, d’Etienne Davodeau

Été 2019, Étienne Davodeau entreprend à pied un périple de 800 km, entre la grotte de Pech Merle (Lot) et Bure (Meuse) pour interroger notre rapport au sol, et comparer ce que les hommes laissent aux générations futures. Il y a 20 000 ans de magnifiques fresques rupestres, aujourd’hui des déchets nucléaires hautement toxiques…

Après une parenthèse dans la fiction, ce journal de voyage pédestre à travers le Massif central et le Morvan signe le grand retour d’Etienne Davodeau au genre qui l’a fait connaître : la BD reportage. Sur un thème d’actualité, à savoir notre rapport à la nature et au progrès, il signe une œuvre majeure, tout à la fois engagée, poétique et profondément humaniste. Tout ce dont a cruellement besoin aujourd’hui.

Disponible aux éditions Futuropolis. 25 euros

Le conseil de Géraldine Mosna-Savoye, productrice de l'émission "Les Chemins de la philosophie" : Je veux un pain au chocolat, de Jean-Luc Englebert

C’est la princesse Bertie qui, après des années de sommeil (desquelles elle se réveille sans l’aide d’un baiser volé), a faim et part à la conquête d’un pain au chocolat.

Parce qu’on aime toutes et tous les viennoiseries (et qu’y sont délivrées les meilleures astuces pour parvenir à s’en procurer).

Disponible aux éditions L’école des loisirs. A partir de 5 ans. 12,50 euros

Le conseil de Caroline Broué, productrice de l'émission "Les Matins du samedi" :Joséphine Baker, de Catel et Bocquet

Dans la veine de leurs précédentes biographies illustrées comme Alice Guy ou Olympe de Gouges, Catel et Bocquet retracent la vie et l’œuvre de la star afro-américaine devenue française, la sixième femme entrée au Panthéon en 2021.

Parce qu’au-delà de l’acte politique et de son instrumentalisation, la vie de Joséphine Baker vaut bien un roman graphique de 568 pages. C’est l’histoire d’une vie fascinante, d’un destin exceptionnel, d’une femme hors normes qui traverse le XXe siècle, mais aussi du Paris des années 1920 aux années 1970. Un tourbillon bourré d’énergie et inspiré, magnifiquement dessiné en noir et blanc, enlevé et rythmé comme une chanson de music-hall, avec de la joie dans le trait.

Le conseil d'Arnaud Laporte, producteur de l'émission "Affaires culturelles" : Le Jeune acteur 1 : Aventures de Vincent Lacoste au cinéma, de Riad Sattouf

2008. Riad Sattouf prépare son premier film, une comédie adolescente intitulée Les Beaux Gosses. Inspiré par Les Quatre Cents Coups, il rêve de trouver son Antoine Doinel. Après un casting compliqué, il choisit finalement Vincent Lacoste, un collégien de 14 ans, comme premier rôle.

En faisant le récit de sa rencontre avec Vincent Lacoste pour son film Les Beaux Gosses, Riad Sattouf poursuit également son autobiographie, d'une façon encore différente de celle de L'arabe du futur. Amateurs de cinéma et de bandes dessinées se retrouveront avec délice pour découvrir les coulisses du 7ème art.

Disponible aux éditions Les Livres du Futur. 21,50 euros

Le conseil de Marie Sorbier, productrice de l'émission "Affaires en cours" : Il était une forme, de Gazhole et Cruschiform

D'un château tout pointu, d'une reine et d'un roi qui veulent que tout file droit et d'un héritier qui ne convient pas ; trop flasque, de guingois ou avachis, les premiers huit enfants ne rentrent pas dans le cadre géométrique très stricts des parents. Ouf, la 9e est un triangle isocèle parfait. Oui mais....

L'objet lui-même est d'une belle facture, tout y est merveilleux : les illustrations géométriques qui débordent de poésie, le texte aussi tranchant qu'irrésistible et ce conte contemporain qui prône le droit d'être différent, hors norme et libre. C'est un album qui se partage avec les enfants dès 6 ans et qui ravira les plus grands de sa malice et de son intelligence joyeuse.

Disponible aux éditions Maison Georges. 19,90 euros

Articles Liés

10 façons de rester en sécurité lorsque vous vivez seul

10 façons de rester en sécurité lorsque vous vivez seul

Comment bien dessiner une rose : nos méthodes

Comment bien dessiner une rose : nos méthodes

Comment plier et ranger une couette pour gagner de la place ?

Comment plier et ranger une couette pour gagner de la place ?

Concombre-cornichon : quelles différences ?

Concombre-cornichon : quelles différences ?