Grand opening, up to 15% off all items. Only 3 days left

Experts-comptables : cap vers les activités de conseil - LE MONDE DU CHIFFRE : L'actualité des professionnels de l'audit et de l'expertise comptable

Il est important pour chaque profession de s’adapter à son époque. Derrière chaque innovation se cache de nouvelles pratiques, de nouvelles pensées et la capacité d’adaptation fait la différence. Les experts-comptables ont cette capacité à s’adapter, surtout avec l’arrivée des outils numériques. Le conseil devient leur activité 2.0.

Un secteur en perpétuelle évolution

Les entreprises évoluent. Et les experts-comptables suivent le mouvement. Les entreprises souhaitent mettre de nouveaux moyens en place. Alors les professionnels du chiffre les conseillent. A chaque questionnement, une solution est apportée dans la mesure du possible.

Depuis les années 90, la profession comptable fait face à des changements permanents qui l'affectent, faisant gagner un certain temps en termes de productivité. Certaines pratiques se sont par ailleurs complexifiées. C’est le cas des démarches administratives et fiscales. De ce fait, les entreprises ont d'autant plus recours aux professionnels du chiffre afin d’externaliser ces compétences.

Une étude réalisée en 2018 par la CGT sur l’expertise comptable face aux défis du numérique indique que « les nouveaux outils numériques posent la question cruciale des possibilités qu’ils peuvent ou pourront donner aux entreprises clientes d’internaliser à meilleurs coûts leur tenue de comptes, tenue de comptes qui représente environ la moitié du chiffre d’affaires des experts-comptables ». Cette même étude poursuit en évoquant les concurrents externes. Pour la profession comptable, cela est perçu « comme une opportunité de se débarrasser des activités à faible valeur ajoutée, répétitives et sans grand intérêt intellectuel, pour se consacrer à des activités plus lucratives et à plus forte valeur ajoutée ».

Le conseil, cette compétence issue de la vague numérique

Experts-comptables : cap vers les activités de conseil - LE MONDE DU CHIFFRE : L'actualité des professionnels de l'audit et de l'expertise comptable

En 2015, Philippe Arraou, alors Président du CSOEC, évoquait déjà que « l'expert-comptable est le premier conseil de l'entrepreneur et bénéficie dans plus de 90 % des cas de la confiance de ses clients, ce qui est le trésor de notre profession. L'économie réelle, c'est celle qui finance, qui investit, qui exporte, qui embauche... à toutes les étapes de la vie de l'entreprise, l'expert-comptable est déjà bel et bien présent. Et ce sera de plus en plus le cas, à condition que l'expert-comptable sache évoluer en rythme avec les demandes de plus en plus vastes et complexes de ses clients, et sache les conseiller » (propos recueillis par Les Affiches Parisiennes).

Le conseil fait donc partie intégrante de l’évolution de la profession et vise également à devenir un métier à part entière. L’étude menée par la CGT explique que « la question de l’acquisition des compétences nécessaires à ce nouveau métier ne peut se poser qu’en partant de l’état actuel des compétences des personnels des cabinets d’experts-comptables ». C’est donc toute une réorganisation de travail qui s’impose !

Les experts-comptables qui se dirigent vers les activités de conseil font preuve de pluridisciplinarité, donnant à leurs activités une forte valeur ajoutée. Il s’agit alors pour les professionnels du chiffre d’être plus experts que comptables. Une transition qui sera peut-être plus aisée dans les grands cabinets, mais qui sans nul doute concernera aussi les plus petites structures, réinventant ainsi un modèle économique et organisationnel en faveur de la valeur ajoutée.

Emma Valet

Related Articles

10 façons de rester en sécurité lorsque vous vivez seul

10 façons de rester en sécurité lorsque vous vivez seul

Comment bien dessiner une rose : nos méthodes

Comment bien dessiner une rose : nos méthodes

Hôtels, restaurants : les pourboires payés par carte bancaire bientôt défiscalisés

Hôtels, restaurants : les pourboires payés par carte bancaire bientôt défiscalisés

« J’étais une pourriture le soir et un bon flic le matin » : rencontre avec « Haurus », le policier-voyou de la DGSI

« J’étais une pourriture le soir et un bon flic le matin » : rencontre avec « Haurus », le policier-voyou de la DGSI